Une rencontre torride dans un cimetière avec une femme aux courbes généreuses

Je m’appelle Lucien, un homme latino de 63 ans, grand et de corpulence moyenne. Je travaille comme monteur vidéo et je suis marié, mais j’ai toujours été attiré par les femmes aux gros seins. Mon fantasme ultime est de vivre une expérience sexuelle intense avec une salope aux gros seins dans un lieu insolite.

Un jour, alors que je me promène dans un cimetière pour trouver l’inspiration pour mon prochain projet vidéo, je rencontre une femme aux courbes généreuses qui semble perdue. Elle a des seins énormes, des hanches larges et un cul rebondi. Elle est habillée d’une robe moulante qui met en valeur ses formes généreuses. Je ne peux m’empêcher de la regarder avec désir.

Je m’approche d’elle et je lui demande si elle a besoin d’aide. Elle me regarde avec des yeux timides et me répond qu’elle cherche la tombe de son grand-père. Je lui propose de l’aider à la trouver et nous commençons à marcher ensemble dans les allées du cimetière.

Alors que nous marchons, je ne peux m’empêcher de la regarder avec insistance. Ses seins rebondissent à chaque pas qu’elle fait et je commence à bander comme un taureau. Je me rapproche d’elle et je lui chuchote à l’oreille : « Tu es très belle, tu sais. J’ai envie de toi. »

Elle me regarde avec surprise, mais je vois une étincelle de désir dans ses yeux. Elle me répond : « Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Nous sommes dans un cimetière… »

Je lui souris et je lui réponds : « C’est justement ce qui rend la chose excitante. Personne ne nous dérangera ici. »

Elle hésite un moment, puis elle me regarde avec un sourire coquin et me répond : « D’accord, je veux bien essayer. »

Je suis aux anges. Mon fantasme va enfin se réaliser. Je commence à la séduire en lui caressant les seins et en lui chuchotant des mots cochons à l’oreille. Elle est très excitée et je sens sa chatte mouillée à travers sa culotte.

Je la pousse contre une tombe et je l’embrasse passionnément. Nos langues se mélangent et nos mains se promènent sur nos corps. Je lui malaxe les seins et je lui pince les tétons. Elle gémit de plaisir et me supplie de la baiser comme une salope.

Je lui enlève sa robe et je découvre son soutien-gage rempli à ras bord. Je lui enlève et je commence à lui sucer les tétons. Elle crie de plaisir et me supplie de continuer. Je lui enlève sa culotte et je découvre sa chatte rasée et mouillée. Je lui mets un doigt dans la chatte et je commence à la doigter. Elle est très serrée et je sens qu’elle va jouir rapidement.

Je lui enlève son soutien-gage et je lui malaxe les seins. Ils sont énormes et fermes. Je les lèche et je les suce comme un affamé. Elle crie de plaisir et me supplie de la baiser.

Je sors ma bite de mon pantalon et je la lui montre. Elle est grande et épaisse. Elle me regarde avec des yeux écarquillés et me dit : « Tu es énorme ! »

Je lui réponds : « Tu vas voir ce que je vais te faire avec ça. »

Je la prends en levrette et je lui donne des coups de reins puissants tout en lui malaxant les seins. Elle crie de plaisir et je sens qu’elle va jouir. Je lui mets un doigt dans le cul et je commence à la sodomiser. Elle crie encore plus fort et je sens son anus se contracter autour de mon doigt.

Je continue à la baiser comme une chienne et je sens que je vais jouir. Je lui dis : « Je vais jouir ! Où veux-tu que je jouisse ? »

Elle me répond : « Jouis sur mes seins, je veux sentir ton sperme chaud sur ma peau. »

Je lui donne quelques coups de reins puissants et je finis par jouir sur ses gros seins. Mon sperme coule sur ses seins et elle le récupère avec ses doigts pour le lécher.

Je viens de vivre une expérience sexuelle inoubliable dans un lieu insolite avec une salope aux gros seins. Je suis épuisé mais heureux. Je me rhabille et je lui dis : « Merci pour ce moment inoubliable. Je ne t’oublierai jamais. »

Elle me sourit et me répond : « Moi non plus, je ne t’oublierai jamais. »

Nous nous quittons et je continue mon chemin dans le cimetière. Je suis heureux et excité. Je me dis que je vais devoir trouver d’autres lieux insolites pour vivre d’autres expériences sexuelles intenses.

Mais peu de temps après, je me rends compte que je ne connais même pas son nom. Je me demande si je la reverrai un jour. Je me dis que c’est peut-être mieux ainsi, que c’est ce qui rend cette expérience encore plus excitante. Mais une partie de moi espère la revoir un jour et de vivre d’autres aventures sexuelles avec elle.

La suite au prochain épisode…Je continue mon chemin dans le cimetière, encore tout excité de mon expérience avec cette femme aux courbes généreuses. Je me sens vivant, mon cœur bat la chamade et mon chibre est toujours aussi dur. Je me dis que je dois trouver un autre endroit pour assouvir mes désirs les plus profonds.

Je me dirige vers une petite chapelle abandonnée que j’avais repérée lors de ma promenade. Elle est située dans un coin reculé du cimetière, cachée par les arbres et les buissons. Je me dis que c’est l’endroit parfait pour une nouvelle aventure sexuelle.

Je m’approche de la chapelle et je remarque qu’une femme est assise sur les marches, en train de fumer une cigarette. Elle est habillée d’une jupe courte et d’un débardeur moulant qui laissent peu de place à l’imagination. Ses jambes sont croisées et elle a un air mystérieux qui m’attire immédiatement.

Je m’approche d’elle et je lui demande si je peux m’asseoir à côté d’elle. Elle me regarde avec des yeux perçants et me répond : « Si tu veux. »

Je m’assois à côté d’elle et je commence à lui parler. Elle est distante au début, mais je sens qu’elle est intriguée par moi. Je lui parle de mon travail, de ma vie, de mes fantasmes. Elle écoute attentivement et me répond avec des mots choisis.

Je commence à la séduire en lui caressant la cuisse et en lui chuchotant des mots cochons à l’oreille. Elle me regarde avec un sourire en coin et me répond : « Tu es très direct, toi. »

Je lui réponds : « Oui, je sais ce que je veux et je sais comment l’obtenir. »

Elle me regarde avec un air de défi et me répond : « Et qu’est-ce que tu veux exactement ? »

Je lui réponds : « Je veux te baiser comme une chienne dans cette chapelle. »

Elle éclate de rire et me répond : « Tu es fou ! »

Je lui réponds : « Peut-être, mais je sais que tu en as envie aussi. »

Elle hésite un moment, puis elle me regarde avec un sourire coquin et me répond : « D’accord, je veux bien essayer. »

Je suis aux anges. Je me lève et je lui prends la main pour l’emmener à l’intérieur de la chapelle. Elle me suit sans résistance et je sens qu’elle est excitée.

Nous entrons dans la chapelle et je la pousse contre le mur. Je l’embrasse passionnément et nos langues se mélangent. Nos mains se promènent sur nos corps et je commence à lui malaxer les seins. Elle gémit de plaisir et je sens sa chatte mouillée à travers sa culotte.

Je lui enlève sa jupe et je découvre son cul rebondi. Je lui donne une fessée et je lui dis : « Tu as un cul magnifique, salope. »

Elle me regarde avec un sourire coquin et me répond : « Tu aimes ça, hein ? »

Je lui réponds : « Oui, j’adore ça. »

Je lui enlève son débardeur et je découvre ses seins fermes et ronds. Je lui suce les tétons et je lui malaxe les seins. Elle crie de plaisir et me supplie de continuer.

Je lui enlève sa culotte et je découvre sa chatte rasée et mouillée. Je lui mets un doigt dans la chatte et je commence à la doigter. Elle est très serrée et je sens qu’elle va jouir rapidement.

Je lui enlève son soutien-gorge et je lui suce les tétons. Elle crie de plaisir et me supplie de la baiser.

Je sors ma queue de mon pantalon et je la lui montre. Elle est grande et épaisse. Elle me regarde avec des yeux écarquillés et me dit : « Tu es énorme ! »

Je lui réponds : « Tu vas voir ce que je vais te faire avec ça. »

Je la prends en levrette et je lui donne des coups de reins puissants tout en lui malaxant les seins. Elle crie de plaisir et je sens qu’elle va jouir. Je lui mets un doigt dans le cul et je commence à la sodomiser. Elle crie encore plus fort et je sens son anus se contracter autour de mon doigt.

Je continue à la baiser comme une chienne et je sens que je vais jouir. Je lui dis : « Je vais jouir ! Où veux-tu que je jouisse ? »

Elle me répond : « Jouis sur mon cul, je veux sentir ton sperme chaud sur ma peau. »

Je lui donne quelques coups de reins puissants et je finis par jouir sur son cul. Mon sperme coule sur ses fesses et elle le récupère avec ses doigts pour le lécher.

Je viens de vivre une deuxième expérience sexuelle inoubliable dans un lieu insolite avec une salope aux courbes généreuses. Je suis épuisé mais heureux. Je me rhabille et je lui dis : « Merci pour ce moment inoubliable. Je ne t’oublierai jamais. »

Elle me sourit et me répond : « Moi non plus, je ne t’oublierai jamais. »

Nous nous quittons et je continue mon chemin dans le cimetière. Je suis heureux et excité. Je me dis que je vais devoir trouver d’autres lieux insolites pour vivre d’autres expériences sexuelles intenses.

Mais peu de temps après, je me rends compte que je ne connais même pas son nom. Je me demande si je la reverrai un jour. Je me dis que c’est peut-être mieux ainsi, que c’est ce qui rend cette expérience encore plus excitante. Mais une partie de moi espère la revoir un jour et de vivre d’autres aventures sexuelles avec elle.

La suite au prochain épisode

Publications similaires