Réalisation torride d’un fantasme trioliste sur la plage

Je suis Hanae, une femme latino de 31 ans, juriste de profession et veuve. Je suis petite, de corpulence moyenne et j’ai un corps qui fait tourner les têtes. Je suis bisexuelle et j’ai toujours été attirée par les expériences sexuelles intenses et variées. Mon fantasme du moment est le triolisme et j’ai décidé de le réaliser pendant mes vacances dans une maison à la plage.

J’ai rencontré un couple dans un bar local, un homme et une femme, tous deux attirants et ouverts d’esprit. Je les ai invités à passer la soirée chez moi, et la tension sexuelle est palpable dès leur arrivée. Je leur offre à boire, et nous commençons à nous détendre et à discuter de nos désirs et fantasmes.

Je suis habillée d’une robe légère qui laisse entrevoir mes courbes généreuses. Je remarque que le regard de l’homme se pose souvent sur mes seins et mes cuisses. La femme, quant à elle, semble apprécier ma confiance et mon assurance. Je décide de prendre les devants et de les séduire tous les deux.

Je m’approche de l’homme, lui murmure à l’oreille que j’ai très envie de lui sucer la bite. Il est surpris, mais excité. Je commence à le déshabiller, tout en embrassant sa bouche, ses joues, son cou. Je me mets à genoux devant lui et je prends sa bite dans ma bouche. Je le suce avec passion, en prenant soin de bien lui lécher les couilles.

La femme regarde la scène avec excitation. Je l’invite à se joindre à nous. Elle hésite un instant, puis se décide à se déshabiller. Je admire son corps nu, ses seins fermes et ses fesses rebondies. Je l’invite à s’approcher et je commence à lui lécher la chatte. Elle gémit de plaisir.

Je suis tellement excitée que je peux sentir ma mouille couler le long de mes cuisses. Je suis une vraie chaudasse, une chienne en chaleur qui a besoin de se faire baiser. Je propose à l’homme de prendre la femme en levrette, tandis que je continue à lui lécher la chatte. Il accepte avec empressement.

Je regarde la scène avec excitation, en me touchant moi-même. Je suis au paradis. Je continue à les exciter tous les deux, en changeant de position et en leur proposant de nouvelles expériences. Je suis une vraie cochonne, toujours prête à essayer de nouvelles choses.

Je me mets à quatre pattes et je propose à l’homme de m’enculer. Il est ravi et me pénètre avec vigueur. Je sens sa queue dure s’enfoncer dans mon fion et je gémit de plaisir. La femme s’approche de moi et commence à me doigter la chatte. Je suis aux anges.

Je sens la sueur couler le long de mon corps, je suis tellement excitée que je ne peux plus me contrôler. Je suis une vraie salope, une chienne en chaleur qui a besoin de se faire baiser. Je sens l’homme accélérer la cadence, il me baise de plus en plus fort et je sens que je vais jouir.

Je crie de plaisir, je sens mon corps se contracter et je jouis comme jamais auparavant. L’homme se retire et je sens son sperme chaud couler le long de mes cuisses. La femme continue à me doigter, je suis au paradis.

La soirée se termine en orgie de sexe, de sueur et de plaisir. Je réalise mon fantasme de triolisme et je en redemande. Je suis Hanae, une femme libérée et assumée, qui aime le sexe et qui n’a pas peur de le montrer.

Mais la soirée est loin d’être terminée, et jeJe suis épuisée mais mon appétit sexuel est loin d’être rassasié. Je regarde le couple, leurs corps sont luisants de sueur, leurs yeux brillants de désir. « Je veux vous voir baiser », dis-je à la femme. Elle sourit et se tourne vers son partenaire, l’embrassant passionnément. Ils s’allongent sur le lit, et je les observe, me touchant moi-même.

Je les vois s’embrasser, se toucher, se pénétrer. Je suis excitée par leurs gémissements, par le son de leurs corps qui s’entrechoquent. Je me glisse derrière la femme, caressant ses seins, embrassant son cou. Je sens sa chatte mouillée contre mon bassin, et je commence à la doigter, en rythme avec les coups de reins de l’homme.

Je suis une vraie cochonne, j’adore sentir leurs corps contre le mien, j’adore les entendre gémir de plaisir. Je sens mon propre orgasme monter, et je me retire, me mettant à genoux devant l’homme. « Je veux ta bite dans ma bouche », dis-je. Il se retire de la femme et s’approche de moi, sa queue dure et luisante de mouille.

Je le prends dans ma bouche, le suçant avec avidité. Je sens sa main dans mes cheveux, me guidant, me contrôlant. Je suis une salope, une chienne soumise à ses désirs. Je sens sa queue grossir dans ma bouche, et je sais qu’il va bientôt jouir. Je le pompe de plus en plus vite, et soudain, je sens son sperme chaud gicler dans ma bouche. Je l’avale avec plaisir, savourant le goût salé.

Je me tourne vers la femme, lui embrassant la bouche, partageant le goût de son partenaire. Elle gémit, me repoussant doucement sur le lit. Elle se met au-dessus de moi, sa chatte juste au-dessus de mon visage. « Lèche-moi », dit-elle. Je suis une chaudasse, une chienne en chaleur, et j’obéis avec empressement.

Je sens sa mouille couler sur mon visage, je sens ses cuisses trembler contre mes joues. Je la lèche, je la suce, je la doigte, jusqu’à ce qu’elle jouisse, criant de plaisir. Je suis trempée, j’ai besoin de me faire baiser. Je me mets à quatre pattes, offrant mon cul à l’homme. « Encule-moi », dis-je.

Il se met derrière moi, caressant mon anus avec ses doigts, me préparant pour sa queue. Je sens la pression, la douleur, puis le plaisir intense lorsqu’il s’enfonce en moi. Je suis une salope, une chienne, et j’adore ça. Il me baise avec force, me faisant crier de plaisir. Je sens la femme se mettre sous moi, léchant ma chatte, me doigtant en rythme avec les coups de reins de son partenaire.

Je suis au paradis, je suis une cochonne, une salope, et j’adore ça. Je sens mon orgasme monter, je sens mon corps se contracter, je sens mes jambes trembler. Je crie, je jouis, je sens le sperme chaud de l’homme couler le long de mes cuisses. Je m’effondre sur le lit, épuisée, satisfaite.

Je regarde le couple, leurs corps enlacés, leurs sourires satisfaits. Je suis Hanae, une femme libérée, une femme qui aime le sexe, qui aime les expériences intenses et variées. Je me lève, m’habillant lentement. « Merci », dis-je. « C’était incroyable. »

Je sors de la maison, laissant le couple à leur intimité. Je marche le long de la plage, la lune éclairant mon chemin. Je suis Hanae, une femme qui a réalisé son fantasme, une femme qui est prête à en découvrir de nouveaux. Je suis Hanae, et je suis libre

Publications similaires