Passion dans l’insolite : Une agente immobilière aux fantasmes enflammés

Je m’appelle Paloma, une femme de 61 ans d’origine latino, agente immobilier et divorcée. Je suis grande et fine, avec une petite corpulence, une poitrine ferme et des fesses rebondies. Mon vagin, serré et tonique, est parsemé de taches de rousseur et de grains de beauté, et ma peau lisse et légèrement bronzée contraste avec mes cheveux noirs et mes yeux foncés. Je suis une femme hétérosexuelle avec un fort appétit sexuel, toujours prête à satisfaire mes désirs les plus profonds.

Un soir, après avoir terminé une visite de maison, je me retrouve à attendre mon collègue dans un parking désert. L’ambiance est calme, presque trop calme, et je sens une envie de baiser monter en moi. Je commence à me toucher discrètement sous ma jupe, sentant la chaleur de mon corps augmenter peu à peu. C’est alors qu’un homme séduisant et charismatique entre dans le parking et me remarque. Il me regarde avec un sourire en coin, et je sens qu’il est attiré par moi.

Nous nous mettons à discuter, et je me rends compte que l’homme a un fantasme pour les femmes matures et expérimentées. Je décide de le séduire en lui faisant des avances subtiles et en lui montrant mon corps de rêve. Je lui dit que j’ai un fantasme pour le sexe dans des lieux insolites, et que le parking est l’endroit parfait pour réaliser ce fantasme. Il semble hésitant au début, mais je vois dans ses yeux qu’il est excité par la proposition.

Je me rapproche de lui et commence à l’embrasser passionnément, sentant sa langue explorer ma bouche avec avidité. Je passe ma main sur son pantalon, sentant sa bite dure à travers le tissu. Il gémit de plaisir et me serre contre lui, me pelotant les fesses avec vigueur. Je sens son chibre grossir entre mes cuisses, et je me mets à le branler doucement, sentant sa queue palpiter sous mes doigts.

Je me mets à genoux devant lui et sors sa bite de son pantalon. Elle est grande et épaisse, avec une tête violacée et des veines saillantes. Je la prends en bouche et commence à la pomper lentement, sentant sa peau douce sur ma langue. Il gémit de plaisir et me tient la tête, me baisant la bouche avec force. Je le suce avec avidité, sentant sa queue remplir ma gorge et ses couilles claquer contre mon menton.

Je me redresse et lui tourne le dos, me penchant en avant et écartant les jambes. Il comprend le message et se place derrière moi, me doigtant la chatte avec expertise. Je suis déjà mouillée et excitée, et je sens ses doigts glisser en moi avec facilité. Il me doigte avec vigueur, me faisant gémir de plaisir et me pénétrant de plus en plus profondément. Je sens mon clitoris gonfler et mon corps se tendre, prêt à jouir.

Soudain, il retire ses doigts et me pénètre d’un coup sec. Je crie de surprise et de plaisir, sentant sa bite me remplir et me dilater. Il me baise avec force, me faisant sentir toute la puissance de son chibre. Je me cambre et me mets à gémir comme une chienne, sentant ses couilles claquer contre mes fesses à chaque coup de rein. Il me tient par les hanches et me baise avec une intensité incroyable, me faisant jouir de plus en plus fort.

Je sens sa bite se durcir encore plus et je sais qu’il est prêt à jouir. Il se retire et se met à se branler devant moi, me regardant avec un sourire coquin. Je me mets à genoux devant lui et ouvre laJe le regarde avec un sourire coquin en retour, prête à recevoir son foutre chaud et épais sur mon visage et mes seins. Je le vois se crisper, sa respiration devient plus rapide alors qu’il continue à se branler devant moi. Je sais qu’il est sur le point d’exploser.

« Vas-y, bébé, jouis pour moi », je murmure d’une voix rauque, mes yeux toujours rivés sur sa bite dure. Il gémit bruyamment et sa queue palpite alors qu’il éjacule, envoyant de longues traînées de sperme sur mon visage, mes seins et mon cou. Je sens sa chaleur sur ma peau, et ça me rend encore plus excitée. Je prends sa bite dans ma main et je l’essuie doucement, savourant le dernier peu de sperme qui s’écoule de sa tête.

Je me lève et je l’embrasse à nouveau, partageant le goût salé de son sperme avec lui. Il me serre contre lui, sa main glissant sur mon cul et me serrant fermement. Je sens sa queue commencer à se redresser à nouveau et je souris contre ses lèvres. Je sais que je vais avoir une autre séance de baise incroyable.

Il me soulève et me porte jusqu’à sa voiture. Il me pose sur le capot et commence à m’embrasser intensément. Sa langue explore ma bouche, alors que ses mains explorent mon corps. Je gémis de plaisir alors qu’il malaxe mes seins, pinçant légèrement mes téton. Je sens sa bite dure contre mon ventre et je me mets à frotter contre lui, désireuse de le sentir en moi à nouveau.

Il me retourne et me met en levrette sur le capot de la voiture. Je sens sa main sur mes fesses, les écartant pour révéler ma chatte déjà mouillée et prête à être baisée. Il se penche et passe sa langue sur moi, me faisant frissonner de plaisir. Je sens sa langue explorer mon trou, puis remonter jusqu’à mon clitoris. Il le suce et le mordille, me faisant gémir et supplier.

« Baise-moi, putain, baise-moi maintenant ! » je crie, ne pouvant plus attendre. Il se redresse et positionne sa bite à l’entrée de ma chatte. Il me pénètre d’un coup sec, me faisant crier de plaisir et de douleur mélangés. Il commence à me baiser sauvagement, ses couilles claquant contre mes fesses à chaque coup de rein. Je me sens remplie et étirée, chaque coup me rapprochant un peu plus de l’orgasme.

Il retire sa bite de ma chatte et la place contre mon anus. Je sens la pression contre ma rondelle et je me crispe légèrement. « Détends-toi, bébé, je vais te faire sentir bien », il murmure, alors qu’il commence à pousser doucement. La douleur est intense au début, mais elle se transforme rapidement en plaisir alors qu’il commence à me baiser l’anus. Il va lentement au début, me laissant m’habituer à sa taille, puis il commence à accélérer le rythme.

Je sens mon corps se tendre, mon orgasme approchant rapidement. Je gémis et crie, alors qu’il me baise l’anus de plus en plus fort. Je sens sa bite se durcir encore plus et je sais qu’il est sur le point de jouir. Il se retire soudainement et je sens son sperme chaud gicler sur mon dos et mes fesses. Je jouis en même temps qu’il jouit, mon corps se contractant et se décontractant alors que l’orgasme me submerge.

Je m’effondre sur le capot de la voiture, haletante et couverte de sueur. Il se penche sur moi et m’embrasse doucement. « Tu es incroyable, Paloma », il murmure, alors qu’il se redresse et se rhabille. Je souris et me lève, sentant son sperme couler de mon cul et de ma chatte. Je sais que je viens de vivre l’une des expériences sexuelles les plus incroyables de ma vie.

Je m’habille et je le regarde partir, sentant une sensation de satisfaction et de contentement m’envahir. Je me dirige vers ma propre voiture, un petit sourire aux lèvres. Je sais que je vais me rappeler de cette nuit pour le reste de ma vie.

Je rentre chez moi et prends une longue douche chaude, lavant le sperme et la sueur de mon corps. Je me glisse dans mon lit et je souris en repensant à la nuit que je viens de passer

Publications similaires