Fantasme interdit réalisé : Prise dans une chapelle sacrée

Je suis Amelia, une jeune architecte arabe de 24 ans, petite et de corpulence normale. Je suis en couple, mais j’ai toujours été attirée par les expériences sexuelles hors du commun. Mon fantasme ultime est de me faire prendre dans un lieu sacré, et plus précisément, dans une chapelle.

Un jour, je me retrouve seule dans une chapelle que je suis chargée de rénover. Je décide de saisir cette opportunité pour réaliser mon fantasme. Je porte une robe moulante qui met en valeur mes gros seins et mes courbes généreuses. Je me sens excitée à l’idée de me faire prendre comme une salope dans cet endroit interdit.

Je commence à me caresser les seins, à pincer mes tétons à travers ma robe. Je sens ma chatte se mouiller de plus en plus. Je descends ma main entre mes cuisses, je sens que je suis déjà trempée. Je décide de me mettre à genoux et de me mettre à sucer la bite d’un des saints représentés sur les statues de la chapelle. J’imagine que c’est une vraie bite, et je la suce comme une chienne en chaleur.

Je me mets à gémir de plaisir en imaginant que c’est un vrai chibre que je suce. Je me doigte en même temps, sentant mes doigts glisser dans ma chatte trempée. Je me mets à jouir, criant de plaisir dans cette chapelle silencieuse.

Je continue à me caresser, me sentant de plus en plus excitée. Je me mets à imaginer des scénarios de plus en plus hard, me faisant prendre par plusieurs hommes en même temps, me faisant enculer comme une salope.

Je suis tellement prise dans mon fantasme que je n’entends pas les bruits de pas derrière moi. Soudainement, je me retourne et je vois un homme en uniforme, le gardien de la chapelle. Il me regarde avec des yeux remplis de désir. Je me sens encore plus excitée à l’idée de me faire prendre par un inconnu dans cet endroit interdit.

Je me lève et je m’avance vers lui. Je lui enlève son uniforme, révélant son corps musclé. Je me mets à genoux devant lui et je commence à lui sucer la bite. Il me prend par les cheveux et me baise la bouche comme une salope. Je gémis de plaisir, sentant sa queue dure dans ma bouche.

Il me relève et me retourne, me prenant en levrette. Il me claque les fesses, me faisant crier de plaisir. Je sens sa bite dure me pénétrer, me remplissant complètement. Il me baise comme une chienne, me faisant jouir plusieurs fois.

Je sens sa bite se retirer de ma chatte trempée. Il se met à me doigter, me préparant pour une sodomie. Je me sens un peu nerveuse, mais aussi très excitée. Je sens sa bite dure pénétrer mon anus, me faisant crier de douleur et de plaisir. Il me sodomise lentement au début, puis de plus en plus vite. Je jouis de nouveau, sentant son chibre dur dans mon cul.

Il se retire de mon cul et me fait me mettre à genoux. Il se branle devant moi, me regardant avec des yeux remplis de désir. Je sens son sperme chaud atterrir sur mes gros seins, me faisant jouir une nouvelle fois.

Je me sens sale et satisfaite. Je viens de réaliser mon fantasme ultime, me faire prendre comme une salope dans une chapelle. Mais je sais que ce n’est pas fini, je veux plus. Je veux que cette expérience continue.

Soudain, j’entends des bruits de pas derrière moi. Je me retourne et je vois plusieurs hommes en uniforme, tous avec des yeux remplis de désir. Je me sens encore plus excitée, prête à réaliser mes fantasmes les plus hard.

A suivre…Je me retrouve maintenant face à plusieurs hommes en uniforme, tous avec des regards brûlants de désir. Je me sens plus excitée que jamais, prête à réaliser mes fantasmes les plus hard. Je me sens comme une vraie chienne en chaleur, prête à me faire prendre par tous ces hommes.

Je me mets à genoux devant eux, prête à sucer leurs bites comme une vraie salope. Ils sortent leurs queues, toutes plus grosses les unes que les autres. Je commence à les pomper tour à tour, sentant leurs chibres durs dans ma bouche. Je les suce avec avidité, comme une vraie chienne affamée.

Ils me relèvent et me mettent à quatre pattes sur l’autel de la chapelle. Je me sens comme une offrande sacrée, prête à être baisée par tous ces hommes. Ils se mettent à me prendre en levrette, me pénétrant tour à tour. Je sens leurs queues dures me remplir complètement, me faisant crier de plaisir.

Je sens leurs mains sur mes gros seins, les malaxant avec force. Je sens leurs doigts dans ma chatte trempée, me faisant jouir de plus en plus fort. Je me sens comme une vraie cochonne, me faisant prendre par tous ces hommes dans cet endroit sacré.

Ils me font changer de position, me mettant sur le dos sur l’autel. Je me retrouve les jambes écartées, prête à me faire prendre encore plus fort. Ils se mettent à me baiser comme des fous, me faisant hurler de plaisir. Je sens leurs bites dures aller et venir en moi, me remplissant complètement.

Je sens l’un d’entre eux se mettre à me doigter l’anus, me préparant pour une sodomie. Je me sens un peu nerveuse, mais aussi très excitée. Je sens sa bite dure pénétrer mon cul, me faisant crier de douleur et de plaisir. Il me sodomise lentement au début, puis de plus en plus vite. Je jouis de nouveau, sentant son chibre dur dans mon cul.

Ils se retirent tous de moi, me laissant haletante et tremblante sur l’autel. Je sens leur sperme chaud couler sur mes gros seins, me faisant jouir une nouvelle fois. Je me sens sale et satisfaite, comme une vraie chienne.

Mais je veux plus. Je me mets à les sucer à nouveau, sentant leurs bites dures dans ma bouche. Ils me prennent par les cheveux, me baisant la bouche comme une vraie salope. Je me sens comme une vraie chienne en chaleur, prête à tout pour assouvir mes désirs.

Ils me font me mettre à genoux, prête à recevoir leur foutre. Je sens leur sperme chaud atterrir sur mon visage, me faisant jouir une nouvelle fois. Je me sens comme une vraie chienne, couverte de sperme.

Je me sens épuisée, mais aussi très satisfaite. Je viens de réaliser mon fantasme ultime, me faire prendre comme une salope dans une chapelle. Mais je sais que ce n’est pas fini, je veux plus. Je veux continuer à assouvir mes désirs les plus hard.

Je me lève et je sors de la chapelle, laissant derrière moi ces hommes en uniforme. Je me sens comme une vraie chaudasse, prête à tout pour assouvir mes désirs les plus fous. Je sais que je vais continuer à chercher de nouvelles expériences sexuelles, encore plus hard et plus excitantes.

Je me sens comme une vraie salope, mais je m’en fous. Je sais que je suis libre de faire ce que je veux de mon corps, et je compte bien en profiter. Je sais que je vais continuer à explorer mes désirs les plus profonds, et je suis prête à tout pour les réaliser.

A suivre

Publications similaires